Skip to content

le-coran.net

cyan color
Accueil arrow Sourates particulières
De la Sourate Al Fatiha à la Sourate al Iklhas Recommander à un ami
Index de l'article
De la Sourate Al Fatiha à la Sourate al Iklhas
Sourate 2: Al baqara
Ayat el Kursi
Sourate 112: Al Ikhlas
Sourates 113et 114
 

Sourates 113 et 114: Al Falaq, An Nas

 

'Uqba b. 'Amir rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu -sur Lui la Grâce et la Paix - : « As-tu entendu les versets qui ont été révélés cette nuit, on n' a jamais rien vu de semblable? « Je cherche un refuge auprès du Seigneur de l'aube »(Cor. 113,1) et « Je cherche un refuge auprès du Seigneur des hommes ». (Cor.ll4,l)(M.)

Abu Sa'îd al-Khudri rapporte que l'Envoyé de Dieu -sur Lui la Grâce et la Paix-cherchait refuge (auprès de Dieu) contre les djinns et contre le mauvais œil jusqu'à la révélation des mu'awizidhatân (*). Mais quand elle eurent été révélées il en fit usage et délaissa toute autre formule. (T.)(hs)



 

CD MP3

Image

Saint Coran complet arabe-français  CD MP3 à télécharger

 

 

Hadiths

Abu Mûsâ al-Asharî rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu -sur Lui la Grâce et la Paix- : « Le croyant qui récite le Coran est comparable à un citron. Son odeur est agréable de même que son goût. Le croyant qui ne récite pas le Coran est comparable à une datte qui est sans odeur mais dont le goût est sucré. L'hypocrite qui récite le Coran est comparable au basilic dont le parfum est agréable mais dont le goût est amer. Quant à l'hypocrite qui ne récite pas le Coran, il est comparable à la coloquinte qui est inodore et dont le goût est amer ». (B.M.)